3.23 - Plaques de fonderie

mise à jour: 04/12/2008

Description

Pour une plaque de rue traditionnelle, une matrice est faite à partir d’une plaque de bois sur laquelle sont appliquées des lettres de plomb ou des motifs. La plaque fait environ 6 mm d’épaisseur avec un encadrement de 8 à 10 mm qui la rigidifie.

Un moule en sable est tassé autour de la matrice; après que celle-ci soit retirée, on coule du métal fondu dans le creux. La pièce obtenue a exactement la forme de la matrice.

Ce procédé très ancien est pratiqué sous de multiples formes, artisanales et industrielles, pour des exemplaires uniques ou des séries. On réalise aisément des formes en trois dimensions à partir de matrices en polystyrène ou en plâtre.
On peut couler en fonte des plaques de 2 m de côté et plus.

Les matériaux

Les fontes GS utilisées aujourd’hui ont une composition proche de l’acier. Elles résistent aux chocs, peuvent être soudées…

Différents traitements de surface sont possibles :

• un "vieillissement" = aspect oxydé mais avec rouille arrêtée,

• une galvanisation ou un zingage, qui protègent bien en sous-couche mais épaississent les contours de lettres, puis peinture cuite au four.

On coule aussi aluminium (avec ou sans protection de surface) et bronze (très bonne patine et tenue dans le temps).

Marquage

En fonte, on peut réaliser des lettres à partir de 5 mm. On utilise des polices de lettres droites.

Plaque-support associée

Plaque de petit format à appuyer ou à encastrer sur support

Entreprise et prix

Prix d’une plaque de rue 25 cm x 15 cm
Tout compris (fabrication de la matrice…vieillissement) = 68 €

 

Table des matières